Actualités Berton & Associés - Page 2

11.06.19 ∙ Redressement et liquidation judiciaire en France

Evolution de la notion d’autonomie de la personne morale dans le groupe de sociétés

La logique des groupes de société parfois contraire à la notion d’autonomie de la personne morale Nous avons tendance à considérer souvent le groupe de sociétés comme une « famille » dont les membres ne sont pas vraiment autonomes, puisqu’ils poursuivent un intérêt commun. Mais cette vision économique se heurte le plus souvent au principe juridique du droit des sociétés de l’autonomie de la personne morale. Ce principe implique qu’une société soit une personne juridique distincte à la fois des personnes, physiques ou morales, qui en détiennent le capital social et de celles qui la dirigent. C’est la société qui…

27.05.19 ∙ Droit du travail allemand

Le service d’astreinte en droit du travail allemand

Le service d’astreinte est à effectuer en plus des horaires de travail réguliers Les conditions de travail du personnel soignant pour personnes âgées sont régulièrement au centre de toutes les attentions en raison du grand besoin de personnel lié à l’évolution démographique. Une décision de la Cour fédérale du travail allemande (Bundesarbeitsgericht) du 17 janvier 2019 a été rendue sur ce sujet à propos de la relation de travail d’un infirmier en gériatrie. Par cette décision, la cour précise comment doit être pris en compte le service d’astreinte par rapport aux horaires de travail réguliers en droit du travail allemand.…

20.05.19 ∙ Droit des affaires français

Les agissements dénigrants sont une pratique déloyale

Les pratiques déloyales par une entreprise non concurrente Est-il possible d’être sanctionné pour des agissements sur le marché qui écornent la réputation d’une autre entreprise si on n’est pas concurrents directs ? Les pratiques de concurrence déloyales sont principalement sanctionnées lorsque celui qui agit a un intérêt malveillant manifeste puisqu’il est concurrent. S’est donc toujours posée la question en droit de la concurrence de savoir si un non-concurrent pouvait aussi se voir reprocher des pratiques ayant un impact négatif sur une autre entreprise. La chambre commerciale de la Cour de cassation, par un arrêt récent du 9 janvier 2019 vient…

13.05.19 ∙ Droit du travail français

La rupture conventionnelle en droit français

La rupture conventionnelle, introduite en France par une loi du 25 juin 2008, est aujourd’hui particulièrement plébiscitée tant par les salariés que par leurs employeurs. Ainsi, ce ne sont pas moins de 437 700 ruptures conventionnelles qui ont été homologuées par l’administration du travail en 2018. La rupture conventionnelle est donc l’un des modes les plus courants de rupture du contrat de travail à durée indéterminée. En effet, son caractère par nature consensuel rend cette procédure particulièrement attrayante. De plus, la rupture conventionnelle est avantageuse tant pour l’employeur que pour le salarié : S’il en remplit les conditions d’attribution, le…

Exclusion de l'associé dans l'assemblée
06.05.19 ∙ Droit des sociétés français

L’exclusion d’un associé d’une société

L’exclusion de l’associé par vote à l’unanimité des associés C’est dans un nouvel arrêt de la chambre commerciale de la Cour de cassation, datant du 24 octobre 2018 que le principe de la possibilité d’exclusion de l’associé d’une société est confirmé. En l’espèce, une clause des statuts d’une société civile composée de trois associés prévoit que, « lorsque la société comprend au moins trois associés, l’assemblée générale statuant à l’unanimité moins les voix de l’associé mis en cause, peut, sur proposition de tout associé, exclure tout membre de la société pour » les causes qu’il énumère. Un des associés, qui…

Le conseil de prud'hommes : présentation de son fonctionnement
29.04.19 ∙ Droit du travail français

Le conseil de prud’hommes : présentation de son fonctionnement

En France, le conseil de prud’hommes (en abrégé : « CPH ») est compétent pour juger des conflits individuels entre employeurs et salariés. Il se distingue assez nettement des tribunaux allemands équivalents, car les juges français ne sont pas des professionnels. C’est en effet une juridiction exclusivement paritaire, comprenant un nombre égal de représentants des salariés et d’employeurs. Les règles de composition du CPH ne sont néanmoins pas tout à fait les mêmes en Alsace-Moselle. Cette particularité ainsi que le fonctionnement du CPH peuvent parfois surprendre les entreprises allemandes qui doivent gérer un procès en France. Nous vous proposons de…

Le contrôle fiscal en France
24.04.19 ∙ Droit fiscal français

Le contrôle fiscal en France

Le législateur complique de plus en plus le droit fiscal et parallèlement dote le fisc de moyens de contrôles toujours plus importants, grâce à la gestion automatisée de nombreuses données et, dans les transactions internationales, grâce à la coordination de plus en plus efficace entre les administrations de différents pays. Dans ce contexte, il est important de savoir comment procède l’administration fiscale française en cas de contrôle et quels sont les moyens de défense du contribuable contrôlé. Le contrôle fiscal sur le territoire français L’administration fiscale dispose de pouvoirs étendus pour procéder aux vérifications permettant de contrôler que le contribuable…

Mutuelle santé
15.04.19 ∙ Droit social français

La réforme du 100% santé avec la mutuelle

Dans le contexte de désengagement croissant du régime obligatoire de la Sécurité sociale français vis-à-vis des assurés, des politiques nouvelles de remboursements et des changements dans l’organisation du système de frais de santé, les contrats de complémentaires frais de santé (mutuelles), obligatoires depuis le 1er janvier 2016, ont acquis une importance non négligeable pour les employeurs en France. Ainsi, la proposition d’une complémentaire frais de santé favorable peut constituer un outil de motivation et de fidélisation des salariés efficace. D’autant que les complémentaires frais de santé présentent de nombreux avantages financiers. Les avantages de la complémentaire frais de santé Même…

A1ction directe dans la vente internationale
08.04.19 ∙ Droit des affaires français

L’action directe en droit de la vente dans le contexte international de la Convention de Vienne

Les questions qui ne sont pas expressément tranchées par la Convention de Vienne (Convention des Nations Unies sur les contrats de vente internationale de marchandises, 11 avril 1980) sont réglées conformément à la loi applicable en vertu des règles du droit international privé. Le 16 janvier 2019, la Cour de cassation se prononce, dans un nouvel arrêt, au sujet de l’action d’un sous-acquéreur contre son vendeur. Exercice de l’action directe pour la garantie des vices cachés au-delà de la frontière ? En 2003, une société confie la réalisation de travaux de charpente à une entreprise de charpente. Pour réaliser sa…